[]
 
rss twitter twitter rss
sircome
26 janvier 2010

Des ballons pour matérialiser la pollution

Comment matérialiser les gaz à effet de serre émis directement ou indirectement par nos appareils électroménagers, notre voiture, notre chaudière ? Certains acteurs un peu partout dans le monde ont eu l’idée d’utiliser des ballons, souvent de couleur noire (il s’agit de pollution !). Voici quelques exemples de campagnes utilisant ce stratagème. D’autres acteurs ont eu l’idée de matérialiser nos dépenses énergétiques par des flashes luminescents ou encore de flouter les images...

Australie, État de Victoria « You have the power. Save Energy. »

Cette campagne a été lancée en 2006 par le gouvernement de cet état du sud-est de l’Australie. Le concept est de mesurer et de représenter les émissions de gaz à effet de serre par des ballons noirs. 1 ballon = 50 grammes de GES. Plusieurs films publicitaires ont été réalisés : des ballons se gonflent à proximité du téléviseur, de la machine à laver le ligne, de la chaudière... et ils s’accumulent au plafond, puis sont libérés dans le ciel... noir de ballons !

Les slogans sont percutants : « En moyenne, chaque maison produit en moyenne 240 000 ballons de gaz à effet de serre par an », « Réduisez la température d’un degré à l’intérieur de votre maison et vous économiserez 2300 ballons par an », etc.

Le site web dédié est un modèle du genre : des explications, nombreux conseils très concrets, réseau social, challenges (pour valoriser ceux qui économisent le plus), liens, goodies...

Pour en savoir plus : www.saveenergy.vic.gov.au/

WWF China - « Black Cloud »

En 2008, c’est WWF qui a utilisé cette image du ballon pour sensibiliser les chinois au volume de monoxyde de carbone rejetté par un seul véhicule au cours d’une journée. Sur le ballon, il était marqué : « Laissez votre voiture au garage une seule journée et regardez la quantité de dioxyde de carbone qui ne sera pas rejettée dans l’air que nous respirons ». Efficace !

Greenpeace India - « Let’s Drive Change »

Greenpeace a lancé en juillet 2008 une campagne nationale visant en particulier à faire pression sur le gouvernement pour que soient instaurées des normes contraignantes pour l’industrie automobile indienne. L’un des événements marquants de cette campagne a été le raccordement de ballons blancs étiquettés « CO2 » aux pots d’échappement de plusieurs véhicules au coeur de la capitale New Delhi, ceci afin de souligner l’impact climatique des automobiles.

Bund - « The world can’t take anymore CO2 »

Dans le cas de l’action conduite par l’ONG Bund (Les amis de la terre en Allemagne), c’est la planète Terre qui est représentée sous la forme d’un ballon. Branché au pot d’échappement d’une voiture, le ballon gonfle, gonfle et explose ! L’image est forte. Le slogan est clair : « La planète ne peut plus encaisser le CO2 ».

Gouvernement Britannique - Act on CO2

« Act on CO2 » est une vaste campagne de sensibilisation aux économies d’énergie conduite en Grande Bretagne. Parmi les nombreux spots TV réalisés, celui-ci cherche à rendre plus concrètes nos émissions domestiques de gaz à effet de serre pour nous aider à les réduire. Le bouton de veille d’une télévision, le lave-linge, l’ordinateur, une lampe... consomment de l’énergie qui provient d’une centrale distante. Cette consommation est représentée à l’écran par des flashes luminescents. Tous ces flashes se rejoignent pour former, vu d’en haut, de véritables routes énergétiques qui convergent jusqu’à la centrale polluante qui émet des gaz à effet de serre et engendre le réchauffement de la planète. La relation entre les actes individuels locaux et le phénomène global est faite... Des éco-gestes sont alors proposés pour réduire nos consommations : les flashes disparaissent petit à petit !

Pour en savoir plus : http://actonco2.direct.gov.uk/actonco2

Commission Européenne - You control climate change

La vidéo commence sur cette phrase en voix off : « Imaginons que le dioxyde de carbone soit visible à l’oeil nu ». Ainsi, les images à l’intérieur de la maison sont floutées : au sol, autour du réfrigérateur, de la télévision, de la voiture...

Qu’est-ce que Sircome ? | About Sircome | Contact : Mathieu JAHNICH | Informations légales | Plan du site | rss twitter twitter rss