[]
 
rss twitter twitter rss
sircome
10 avril 2009

L’Eau de Genève

Après Rouen, Besançon ou Paris, Genève a lancé au printemps sa marque d’eau du robinet : L’« Eau de Genève », purement et simplement. Cette eau du robinet, « d’excellente qualité, équilibrée en sels minéraux, qui contribue au bien-être de chacun et à la préservation de l’environnement », a été promue auprès des Genevois via les Journées de l’eau (du 20 au 22 mars), la création d’une carafe « Eau de Genève » (habillée par Zep et vendue au profit d’une action humanitaire), un jeu concours pour les enfants...

Cette vaste opération de sensibilisation des Genevois à la qualité de l’eau du robinet est organisée par l’entreprise de droit public SIG (Services Industriels de Genève) : www.sig-ge.ch.

L’Eau de Genève, purement et simplement

Cette campagne a été lancée en partant du constat suivant :

  • 75 % des Genevois(es) ont plébiscité la nécessité de garder le monopole public sur l’eau de SIG lors de la votation en 2007
  • 95 % reconnaissent la qualité de leur eau du robinet et 80% sont satisfaits de son goût
  • mais, paradoxalement, ils ne sont que 50% à la boire quotidiennement...

SIG a donc décidé de valoriser l’eau du robinet auprès des Genevois, en détaillant ses bienfaits et son écobilan. L’objectif est clair : conforter les buveurs quotidiens d’eau du robinet et convaincre la deuxième moitié de la population de la boire.

Lors de la Journée de l’eau, une opération de sensibilisation a été organisée au cœur de Genève, place du Rhône. Dans une tente, un bar à eau fait face aux visiteurs :

  • Première étape : déguster en aveugle de trois verres remplis de Volvic, d’Evian et d’Eau de Genève. Résultat : entre 60 et 70 % ont repéré l’eau du robinet au milieu de l’échantillon, et pour une bonne partie d’entre eux, c’était leur préférée.
  • Deuxième étape : l’analyse qualité d’échantillons apportés par les visiteurs.
  • Troisième étape : l’écobilan et la comparaison avec des actes quotidiens. Ainsi, boire deux litres d’eau du robinet par jour durant une année revient à rouler deux kilomètres en voiture ; mais boire la même quantité d’une eau en bouteille importée d’Europe revient à rouler 2000 km !

Lire un descriptif de cette opération sur le site de la Tribune de Genève.

La carafe Eau de Genève

Cette action de sensibilisation se concrétise notamment par la création d’une carafe « Eau de Genève » dessinée par l’atelier de design Stojan+Voumard (Carouge). Elle a été habillée par le dessinateur genevois Zep qui prête son Titeuf pour l’occasion.

Ces carafes, tirées à 10 000 exemplaires, ont été vendues au public au prix de 20 francs suisses. SIG s’est engagé à reverser 100 % des bénéficesdes ventes (soit 5 francs suisses par bouteille) à l’association genevoise à but non lucratif H2O-Energies qui réalise une action de potabilisation de l’eau en installant un système de filtration au Kenya.

Le jeu La Grande soif

Ce jeu est purement ludique, il s’agit d’aider le personnage à remplir, à l’aide de sa carafe, des personnes se présentant au comptoir [www.sig-ge.ch/_jeu3/la-grande-soif.lbl].

Un autocollant

Un autocollant a été réalisé pour l’occasion :

Qu’est-ce que Sircome ? | About Sircome | Contact : Mathieu JAHNICH | Informations légales | Plan du site | rss twitter twitter rss