[]
 
rss twitter twitter rss
sircome
26 avril 2014

Laisser derrière nous un monde meilleur

À l’occasion de la Journée de la Terre, Apple a lancé une vaste campagne de communication sur ses engagements environnementaux. La marque reconnaît sa part de responsabilité dans le changement climatique et présente les efforts réalisés pour réduire ses impacts. Elle invite également ses concurrents à être copiée dans ce domaine ! Ainsi, l’environnement devient un argument marketing pour une des entreprises les plus puissantes et inspirantes du monde.

Le 22 avril est la Journée de la Terre, célébrée par de multiples ONG dans de nombreux pays (assez peu en France ou la Journée mondiale de l’environnement du 5 juin reste plus connue).

Un film institutionnel : Better

Apple a profité de cette journée pour mettre en avant ses engagements en faveur du développement durable à travers un spot institutionnel intitulé « Meilleur » (Better).

Comme l’indique le magazine Stratégies : « Apple reconnaît (avec la voix de Tim Cook, son directeur général) sa part de responsabilité dans le réchauffement climatique et liste ses efforts en termes d’énergie renouvelable et de recyclage. La firme de Cupertino a annoncé par la même occasion que tous les Apple Stores reprendront désormais tous ses produits, et certains d’autres marques, pour les recycler. »

Une pique vers le principal concurrent Samsung

Apple a également publié un encart dans la presse (source). Le slogan « Il y a des idées que l’on aimerait voir copiées par toutes les entreprises » accompagne la photo de la centrale solaire de Maiden en Caroline du Nord.

Il existe un domaine où nous invitons les autres à nous imiter. Car si tout le monde fait de l’environnement une priorité, nous en profiterons tous. Nous serions plus qu’heureux de voir chaque centre de données alimenté à 100 % par des sources d’énergie renouvelable. Et nous attendons avec impatience le jour où chaque produit sera fabriqué sans les substances nocives que nous avons déjà retirées des nôtres. Bien sûr, nous savons que nous pouvons faire encore mieux. Nous nous sommes fixés des objectifs très ambitieux pour réduire notre impact sur le changement climatique, en fabriquant des produits avec des matériaux plus écologiques tout en préservant les ressources limitées de notre planète. Alors la prochaine fois que nous aurons une idée qui pourrait contribuer à rendre le monde meilleur, nous la partagerons avec plaisir.

Il est très intéressant de voir une telle marque attaquer frontalement ses concurrents sur le terrain de la réduction des impacts environnementaux !

J’y vois un double signe :

  • l’engagement de la marque est suffisamment profond pour résister aux contre-attaques des concurrents et des acteurs de la RSE et de la communication responsable (qui ne manqueront pas d’arriver),
  • une prise en considération des attentes des consommateurs en la matière (ce n’est pas une mode).

Un site web dédié assez complet

En complément, Apple a mis à jour la rubrique dédiée à sa démarche environnementale sur son site web.

On peut par exemple y lire le texte suivant (synthèse de l’argumentaire développé dans le film Better) :

Nous voulons laisser derrière nous un monde meilleur.
Nous faisons tout pour que nos produits soient toujours meilleurs. À tout point de vue. Beauté, simplicité, puissance... Cette passion pour l’innovation porte aussi sur notre responsabilité environnementale. Nous œuvrons sans relâche pour réduire notre impact sur le changement climatique, trouver de nouvelles façons d’utiliser des matériaux plus écologiques et préserver les ressources dont nous avons tous besoin pour prospérer. Si nous sommes fiers des progrès accomplis, nous savons que nous pouvons encore mieux faire. Bien sûr, rien ne s’accomplit en un jour. Mais chaque jour, nous pouvons devenir un peu meilleurs.

L’entreprise détaille ses engagements et réalisations en matière de lutte contre les changements climatiques, utilisation de substances nocives et exploitation des ressources. On y trouve notamment plusieurs infographies, comme celle-ci qui montre l’évolution de la consommation électrique de l’iMac entre 1998 et 2013.

Il est regrettable qu’Apple ne parle pas plus ouvertement des difficultés rencontrées. Certes, ils affirment pouvoir « encore mieux faire » mais dans quels secteurs précisément ? Et bien sûr, le chantier des impacts sociaux devra aussi être traité à un moment donné.

L’incontournable couleur verte

Enfin, on apprend dans d’autres blogs (comme celui-ci) qu’Apple a habillé de vert son logo et ses forces de vente ! Décidément, les marques ont du mal à se défaire de cette mauvaise habitude :-(

Dommage que leur « passion pour l’innovation » n’ait pas été mise au service de cette partie de leur communication environnementale.

1 Message

Qu’est-ce que Sircome ? | About Sircome | Contact : Mathieu JAHNICH | Informations légales | Plan du site | rss twitter twitter rss