Le grand procès de la RSE

310

Le Grand Procès, c’est quoi ?

De plus en plus débattue, de plus en plus populaire et de mieux en mieux insérée au sein des entreprises, la responsabilité sociétale des entreprises semble malgré tout poser de nombreuses contraintes aux entreprises, souvent jugées inutiles et utopiques.

En cela, la RSE fait désormais partie des questions brulantes auxquelles il est impératif d’apporter une réponse rapide et constructive. D’un autre côté, la RSE semble bel et bien faire ses preuves, et nombreux sont les exemples de son succès. Qu’a-t-elle donc à se reprocher ? Ces accusations sont elles réellement fondées ? Quelle est la part de vérité dans ce débat ?

Lors d’une demi-journée organisée à la CCI de Toulouse le jeudi 3 décembre 2015, le Grand Procès de la RSE propose de répondre à ces nombreuses questions.

arton1043

Les chefs d’accusation
et le déroulé du Procès

Au cours de ce procès animé par son président Jacques Igalens (Professeur spécialiste de la RSE à l’IAE Toulouse), la RSE se verra inculpée de trois chefs d’accusation :

  • RSE, utopie trop contraignante ? La RSE est accusée d’être une vision utopique impliquant une réglementation contraignante au détriment de démarches volontaires.
  • RSE, frein à la création de valeur ? La RSE est accusée de détourner l’entreprise de son véritable objectif : la création de valeur(s).
  • RSE, un alibi pour les entreprises ? La RSE est accusée de n’être qu’un alibi pour donner bonne conscience aux entreprises qui s’en emparent de manière opportuniste. Elles ne se donnent pas véritablement les moyens d’engager une démarche sincère.

Pour agrémenter le tout, experts, témoins à charge et à décharge viendront témoigner à la barre pour débattre du verdict à prononcer.

Le Grand Procès de la RSE est donc l’occasion de se faire sa propre opinion sur le sujet, à travers les critiques et prises de positions diverses.

Le Grand Procès de la RSE est également l’occasion d’exprimer cette opinion, grâce au vote du public et des jurés, déterminant si, finalement, la RSE est coupable ou non !

En d’autres mots, le Grand Procès de la RSE n’est pas une conférence sur ce sujet ô combien intéressant, mais une opportunité de juger par soi-même des bienfaits de cette démarche, autour d’ateliers animées et d’un procès mouvementé.

Programme détaillé et inscription (gratuite mais obligatoire) sur le site www.grand-proces-rse.fr.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

un × quatre =