Le greenwashing passé de mode ?

441

À lire dans 20 minutes : « Avec les prix Pinocchio, les internautes élisent les lauréats du greenwashing, un terme inventé il y a quelques années pour désigner les argumentaires écologiques destinés à faire vendre des produits qui ne le sont pas toujours. Mais aujourd’hui, les entreprises sont devenues plus prudentes, estime Mathieu Jahnich… »

Des banques, de grandes entreprises pétrolières ou d’énergie, des distributeurs… Chaque année, les prix Pinocchio décernés par les Amis de la Terre, dont les nommés pour l’édition 2014 ont été révélés ce jeudi, n’hésitent pas à s’attaquer à de grandes firmes pour «illustrer et dénoncer leurs impacts négatifs, en totale contradiction avec le concept de développement durable qu’elles utilisent abondamment».

Autrement dit, les internautes élisent les lauréats du « greenwashing », un terme inventé il y a quelques années pour désigner les argumentaires écologiques destinés à faire vendre des produits qui ne le sont pas toujours. Mais aujourd’hui, les entreprises sont devenues plus prudentes, estime Mathieu Jahnich, expert en communication des sciences et de l’environnement et fondateur du cabinet Sircome.

[…]

Lire la suite de cet interview publiée le 9 octobre dans 20 minutes.

20minutes-greenwashing-home.jpg

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

treize + vingt =