Prix Pinocchio du Climat

284

Chaque année, les Prix Pinocchio ont pour but d’illustrer et de dénoncer les impacts négatifs des activités d’entreprises multinationales, spécialement celles qui se blanchissent avec un discours « vert ». Cette année, COP oblige, c’est une édition spéciale « climat » qui est organisée par les Amis de la terre.

arton1041

Organisés par les Amis de la Terre France, en partenariat avec le CRID et Peuples Solidaires-Action Aid France, les Prix Pinocchio du Climat ont pour but d’illustrer et de dénoncer les impacts négatifs des entreprises multinationales et spécialement celles qui se blanchissent avec un discours « vert ».

Chaque année, les trois pires entreprises, dans trois catégories, sont choisies par un vote public en ligne. Les prix sont remis lors d’une cérémonie publique.

Cette année, à l’occasion de la tenue à Paris des négociations internationales sur le climat (COP21), les Prix Pinocchio s’allient aux Prix du Pire Lobby des Amis de la Terre Europe et du Corporate Europe Observatory pour une édition spéciale : les Prix Pinocchio du Climat.

Les Prix de cette année ciblent les entreprises multinationales dont les activités ont un impact direct sur le climat et les communautés à travers le monde, et celles dont l’influence, à travers le lobbying, la promotion de fausses solutions et le greenwashing affaiblit et détruit les politiques climatiques et sape les actions sur le changement climatique.

Jusqu’au 2 décembre 2015, votez sur www.prix-pinocchio.org

Catégorie Lobbying

Quelle sont les entreprises qui font le plus de lobby pour saper les politiques climatiques ?

  • Avril : l’agrodiesel aux dépens de la souveraineté alimentaire et du climat
  • Chevron : pour imposer le gaz de schiste en Argentine et ailleurs, tous les moyens sont bons
  • Total: total-ement accro au gaz ?

Catégorie Greenwashing

Quelles sont les entreprises qui déploient le plus de moyens pour se donner une image « verte » ?

  • EDF : partenaire officiel d’un monde carburant aux énergies du passé
  • Engie : leader de la transition vers le chaos climatique
  • Yara : l’agriculture climato-stupide repeinte en vert

Catégorie Impacts Locaux

Quelles sont les entreprises qui méprisent le plus les communautés locales ?

  • Anglo American mine le charbon… et les droits humains
  • BNP Paribas : des financements au charbon qui détruisent des vies et le climat
  • Shell : l’héritage continu de la destruction environnementale
PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

10 − 8 =