[]
 
rss twitter twitter rss
sircome
16 février 2010

Séminaire inter-universitaire « Communication et DD »

Ce séminaire est co-organisé par Nicole d’Almeida (CELSA, GRIPIC), Michel Arnaud-Brigitte Juanals (Université Paris Nanterre) et Alain Kiyindou de l’Université de Strasbourg avec le soutien de la SFSIC (Société Française des Sciences de l’Information et de la Communication) et de l’ISCC (Institut des Sciences de la Communication du CNRS).

Nous rejoignent également sur ce programme des représentants d’autres universités et laboratoires : université de Toulouse-Paul Sabatier (LERASS) et INSA Toulouse, Université de Cergy Pontoise, Audencia Nantes, Université de Louvain La Neuve, Ecole supérieure de Commerce de Montpellier et prochainement Université de Montréal (UQAM) et de Laval (Canada).

Regroupant des universitaires travaillant dans différentes structures sur un même thème mais aussi des professionnels du sujet, il se réunit de manière régulière et itinérante, à l’invitation de nos laboratoires respectifs.

L’objectif est de mettre en liaison et en visibilité des travaux et des équipes travaillant souvent séparément sur un sujet commun. Conjuguant nos forces et nos talents, nous explorons inlassablement la montée en puissance du thème de l’environnement et du développement durable dans les pratiques, les processus et les dispositifs de communication. Le succès rhétorique de ces notions qui envahissent l’agenda social invite à s’intéresser aux idéologies qu’elles recouvrent, aux manières de dire et de faire des acteurs enrôlés dans la question : états, organisations internationales, entreprises, associations-ONG. In fine, notre objectif est de situer le registre environnemental et DD dans le champ des sciences de l’information et de la communication.

En 2009-2010, nous nous sommes réunis à Nanterre (novembre 2009), nous nous retrouverons au Celsa le 5 mars 2010 puis à Strasbourg début juin 2010. Nous ouvrirons l’année universitaire prochaine à l’université de Louvain la Neuve où T. Libaert et A. Catellini organisent les 18 et 19 novembre 2010 un colloque dédié à cette thématique. Ce groupe de travail fera l’objet d’une présentation lors du Congrés de la SFSIC qui se déroulera à Dijon en juin 2010.

Seconde séance : CELSA Vendredi 5 mars 2010

14h - 17h30
CELSA, Gripic, EA 1498
77, rue de Villiers
92200 Neuilly sur Seine (M° Pont de Levallois)

Thème : Rhétoriques environnementales

Séance organisée par Nicole D’Almeida

Intervenants (par ordre alphabétique) :

  • Nicole D’Almeida (professeur, Celsa), Le film environnemental, un nouveau genre cinématographique
  • Céline Hervé Bazin (Docteur en SIC, Celsa), Le rôle des conférences internationales dans l’institution d’une question environnementale, celle de l’eau.
  • Béatrice Jalenques (Maître de Conférences, INSA Toulouse), Communication environnementale, communication légitimante
  • Akila Nedjar (Maître de Conférences, université de Cergy), La construction médiatique des problèmes environnementaux
  • Ana Carolina Peliz (Doctorante Celsa), La médiatisation des travaux du GIEC

Cette séance sera principalement consacrée à la mise en scène, mise en récit et mise en question de l’environnement dans les médias. Dans la foulée des travaux menés au GRIPIC depuis plusieurs années (et présentés à cette occasion), l’accent sera ici porté sur la dimension environnementale du développement durable et sur son inscription dans l’agenda social et politique.

Les lieux d’inscription et d’institution de la question environnementale considérés au cours de cette séance sont la presse (cf le thème du réchauffement climatique dans la presse quotidienne nationale), le cinéma (l’essor du genre Film environnemental, analyse des dernières productions cinématographiques) mais aussi la presse professionnelle et d’entreprise qui par la mobilisation de ce thème met en scène de nouvelles missions et de nouvelles stratégies d’action.

Les acteurs convoqués dans cette analyse sont tour à tour institutionnels (les acteurs internationaux et l’organisation de « grandes conférences »), politiques et associatifs (d’Al Gore à Nicolas Hulot), scientifiques (le rôle du GIEC et la consécration du thème du réchauffement climatique) et économiques (entreprises).

Circulation des connaissances, des peurs et des espoirs ?, concert ou cacophonie face à l’impératif contemporain de respect de l’environnement ? nouveau thème pour une nouvelle langue de bois ou de coton, creuset de modes d’expression nouveaux ? Telles seront les questions du jour.

Qu’est-ce que Sircome ? | About Sircome | Contact : Mathieu JAHNICH | Informations légales | Plan du site | rss twitter twitter rss