[]
 
rss twitter twitter rss
sircome
30 août 2012

Super-tri

Super-tri, c’est le héros imaginé par la communauté d’agglomération de Grenoble (La Métro) pour toucher les jeunes, utiliser l’humour et sortir du message et de l’image institutionnelle du tri des déchets.

Dans son dossier intitulé « Accompagner le changement : de la théorie à la pratique », l’Agence locale pour l’énergie et le climat de l’Isère (ALEC) propose une analyse des étapes et modes d’accompagnement du changement de comportement et présente des exemples de campagnes de sensibilisation et de démarches d’accompagnement. Nous reproduisons ici la fiche descriptive relative à la campagne Super-Tri.

Campagne Super Tri

Agglomération pionnière dans La mise en place du tri sélectif des déchets, La métro communique depuis une vingtaine d’années sur les intérêts du tri, et les consignes à respecter. Les campagnes mettant en avant la protection de l’environnement, à l’instar de « Je trie, c’est ma nature », ont touché leur public, mais montrent aussi leurs limites : elles ne permettent pas de convaincre une partie de la population peu sensible aux enjeux environnementaux.

Interpellée par les résultats d’une enquête démontrant que les personnes qui trient le moins sont les jeunes de moins de 25 ans et les habitants de logements collectifs, ainsi que par le constat d’une dégradation récente de la qualité du tri, la collectivité a choisi en 2010 de modifier radicalement sa stratégie de communication.

Les objectifs ? Toucher d’abord les jeunes, utiliser l’humour et sortir du message et de l’image institutionnelle du tri des déchets : on évite le registre culpabilisant et anxiogène, on dédramatise le tri des déchets et on rend le sujet sympathique.

Alors, qui mieux qu’un super héros pour tenir ce rôle ? C’est ainsi qu’est né, dans le plus grand secret, le personnage de Super Titi. Ses vidéos, mettant en scène les incivilités quotidiennes sur la question des déchets, rencontrent un succès immédiat (plus de 600 000 visionnages en 3 semaines). Au bout d’un mois et demi, la Métro dévoile son rôle dans cette campagne et confirme le super héros (rebaptisé Super Tri) dans son rôle de porte parole de l’institution sur le tri.

Depuis un an, le personnage fait partie du quotidien des habitants de l’agglomération. Après une phase d’interpellation des citoyens, il dispense désormais des conseils pratiques sur le tri. À l’aide de campagnes ciblées (vidéos, affichage, mais aussi animations, interventions auprès des jeunes…), il cherche à délivrer une information : le tri, c’est simple, et pas contraignant !

Résultats

Message reçu semble t-il, au vu des premiers résultats :

  • Le taux de déchets non valorisables dans la poubelle de tri (poubelle verte) est passé de 50,4 % à 48 %.
  • La quantité de papiers et cartons recyclés a augmenté de 8 %, celle du verre de 2 % (données constatées sur des périodes identiques, entre 2010 et 2011).
  • La part des sacs fermés arrivant sur la chaîne de tri est en diminution notable (résultat de la campagne "en vrac et sans sac").

Pour en savoir plus

Pour en savoir plus sur cette campagne :

Qu’est-ce que Sircome ? | About Sircome | Contact : Mathieu JAHNICH | Informations légales | Plan du site | rss twitter twitter rss