[]
 
rss twitter twitter rss
sircome
18 septembre 2010

Une minute dans l’éprouvette avec David Suzuki

Connaissez-vous David Suzuki ? c’est l’une des personnalités préférées au Canada : scientifique, environnementaliste, écrivain, vulgarisateur... Il dirige sa fondation éponyme réputée pour son approche pédagogique et positive de la protection de l’environnement.

Leur dernière campagne vaut le détour. Elle s’intitule « Passez une minute dans l’éprouvette avec David Suzuki » et commence de manière énigmatique : « Ça, c’est vous, dans une éprouvette. Nous savons que vous êtes très occupés, mais si vous aviez une minute de libre, que feriez-vous ? »

OK, vous tapez ce que vous auriez envie de faire pendant cette minute de répit et le film commence : David Suzuki apparaît à l’écran et vous explique sa théorie.

Il nous explique que s’il y a des choses sur lesquelles nous pouvons agir (l’économie, le nombre d’arbres abattus, le volume de poissons pêchés...), d’autres « faits de vie » doivent être simplement acceptés (la gravité, la vitesse de la lumière...). L’une de ces réalités est mathématique et s’appelle la croissance exponentielle. Toute population répondant à cette règle doublera dans une période de temps que nous pouvons calculer. Ainsi, tout le discours sur « la croissance économique... » est « suicidaire ».

Le scientifique propose une métaphore pour nous aider à toucher du doigt ce problème : la planète devient une éprouvette remplie de solution nutritive et nous sommes des bactéries. Au début (t0), une bactérie est introduite dans l’éprouvette et elle va se diviser chaque minute. Au bout de deux minutes, il y en a deux, quatre au bout de trois minutes, huit au bout de quatre minutes, etc. C’est ça la croissance exponentielle. En une heure, l’éprouvette est complètement remplie de bactéries et il n’y a plus de nourriture. Le cycle de croissance est de 60 minutes. Quand l’éprouvette est-elle à moitié pleine ? À 59 minutes, bien sûr. Une minute plus tard, le tube sera complètement plein. À 58 minutes, les bactéries occupent 25 % de l’espace. À 57 minutes, 12,5 %. À 55 minutes, le tube est seulement rempli à 3 % !

À 55 minutes du cycle, justement, une bactérie réagit : « Eh, les gars, on a un problème ! Notre population est en train de croître ! ». Les autres bactéries répondent : « Qu’est-ce que tu as fumé ? 97 % du tube est encore vide ! On a largement le temps ». Et pourtant, les bactéries se trouvent à 5 minutes seulement d’avoir complètement rempli le tube. Disons que les bactéries ne sont pas plus intelligentes que les hommes et nous venons de nous rendre compte qu’il ne nous reste plus qu’une seule minute ! Alors ne donnez pas votre argent à ces économistes qui vous disent qu’il faut de la croissance. Donnez-le aux chercheurs, pour qu’il soit investi dans des programmes de recherche scientifique. En une minute, les scientifiques pourront inventer trois nouveaux tubes pleins de nourriture... qui seront tous pleins à leur tour deux minutes plus tard. En quadruplant la nourriture disponible, on récupère seulement 2 minutes de temps additionnel...

La conclusion de David Suzuki est la suivante : « Notre maison est la biosphère. Elle est finie, elle ne peut pas croître. Nous devons apprendre à vivre dans ce monde qui a des limites. Tous les scientifiques avec lesquels je discute sont d’accord avec moi : nous avons déjà dépassé notre 59e minute. »

Pour illustrer ces propos, des bactéries apparaissent et remplissent l’écran au fil du discours. Ces bactéries portent des noms, comme vous et moi, et vous pouvez cliquer dessus et découvrir le geste que cette personne poserait si elle avait une minute. Des mots clefs viennent aussi s’incruster à l’écran pour renforcer le discours. À la fin, on découvre combien de personne ont déjà plongé dans l’éprouvette depuis le lancement début septembre et ce qu’ils ont décidé de faire avec cette minute de répit.

Tout cela est vraiment très bien fait. Pour nous rejoindre dans l’éprouvette, plongez à l’adresse http://bit.ly/aAYK99.

Qu’est-ce que Sircome ? | About Sircome | Contact : Mathieu JAHNICH | Informations légales | Plan du site | rss twitter twitter rss