[]
 
rss twitter twitter rss
sircome
21 juillet 2011

Une tentative de phishing, pour la bonne cause

Bibliothèque en bois exotique massif à 30 euros au lieu de 190 ! C’est avec ce genre de petites annonces que le WWF appâte les consommateurs... pour leur montrer ensuite les conséquences de leur acte d’achat sur les forêts tropicales.

Dans le cadre de sa campagne « Forêts vivantes » pour lutter contre la déforestation et le bois illégal, le WWF France et son agence Marcel ont mis en place en mai dernier un site de vente en ligne de meubles en bois exotiques (tables basses, chaises, étagères) : www.wewantfurniture.com. Au lancement de l’opération, de fausses petites annonces postées sur e-bay, réalistes et crédibles, redirigeaient l’internaute vers le site.

Sur le site, plusieurs produits sont disponibles en diverses essences (merbau, moabi, palissandre, teck) alors que d’autres sont épuisés. Peu d’indices peuvent faire penser à un traquenard : le nom du site dont l’acronyme est WWF, le bouton « contact » qui renvoie vers une page du vrai site du WWF, la page « mentions légales » qui indique que le WWF France est l’éditeur du site.

Tout le reste est très crédible. La surprise apparaît quand vous décidez d’ajouter un produit à votre panier. La vidéo qui se lance vous montre l’impact des différentes étapes de votre commande : coupe sauvage, transport, débitage industriel, destruction de la faune, dérèglement climatique et pollution. Plusieurs aspects de la problématiques sont abordés, des enjeux locaux aux impacts globaux, parfois avec des images un peu violentes. La vidéo se termine sur une question « Confirmez-vous votre commande ? » et un texte explicatif : « 40 % des importations de bois tropical en France sont illégales. Ne vous rendez pas responsable des conséquences dramatiques de la déforestation. Des solutions existent. Choisissez des bois certifiés FSC. Merci de nous aider par vos dons. »

Des campagnes écolos adoptant les codes de la grande consommation, ça existe (comme celle de Surfrider par exemple). Mais dans ce cas précis, le WWF va plus loin en diffusant de fausses annonces commerciales pour attirer les consommateurs sur son site. Cela ressemble à une tentative de phishing (hameçonnage en français) mais pour une noble cause. Il ne s’agit pas d’essayer de soutirer des informations bancaires personnelles mais d’attirer le consommateur pour le surprendre au moment même de l’acte d’achat, l’informer et lui proposer des solutions (acheter des produits labellisés ou faire un don).

Sur le principe, c’est très intéressant. Mais concrètement, combien de vrais consommateurs sont-ils venus sur le site en pensant faire une bonne affaire ? Quelques jours après le lancement, les annonces étaient retirées d’e-bay. De nombreux sites ont rapidement relayé l’opération, les résultats de recherche sur Google sont très nombreux. Je pense donc que la majorité des visiteurs ne sont pas des consommateurs lambdas mais des personnes qui connaissent les enjeux associés à la déforestation et qui savent que le WWF est derrière l’opération. D’autres campagnes de petites annonces sont-elles prévues pour atteindre les vraies cibles de cette opération ?

J’ai fait part de mes interrogations au WWF France et j’attends leur réponse. Je ne manquerai pas de vous tenir au courant !

Copie d’écran d’une annonce e-bay
Une page du site
Quelques extraits de la vidéo

1 Message

  • Une tentative de phishing, pour la bonne cause 7 septembre 2011 22:12, par Mathieu JAHNICH

    En réponse à mes questions, Blandine Mercier (agence Publicis Marcel) m’a indiqué que peu d’internautes avaient réagi dans les zones de dialogue e-bay. Toutefois, certains consommateurs piégés se sont exprimés sur des forums :

    • « Très belle opération, je me suis laissé avoir jusqu’au bout de l’acte d’achat »
    • « Au vu des prix indiqués, ça pue l’exploitation illégale à cent pas. Quelles garanties sur cet aspect ? »
    • « Y’a que moi qui trouve ça un peu immoral ? Des meubles en arbres rares et surexploités ? ça donne pas vraiment envie :/ »
    • « Surtout à ce prix là, la qualité doit être vraiment bas de gamme... Et puis ça doit être fait en Chine... »

    Jacques-Olivier Barthes (dir. com. du WWF) a également précisé qu’ils avaient reçu quelques réactions de consommateurs piégés qui étaient choqués que le WWF soit associé à un site qui vendait du mobilier à base de bois illégal. Surprenant !

Qu’est-ce que Sircome ? | About Sircome | Contact : Mathieu JAHNICH | Informations légales | Plan du site | rss twitter twitter rss