Communication et Environnement, le pacte impossible

135

Loin d’être une solution pour relégitimer l’image de l’entreprise, la communication sur le développement durable accroît le décalage entre l’opinion publique et l’entreprise.

Thierry Libaert, Communication et Environnement, le pacte impossible, Presses Universitaires de France, 2010, 192 p.

L’ouvrage

Le développement durable a été créé par la communication des entreprises pour réenchanter l’économie et fournir un thème consensuel sur nos modes de développement. À partir de nombreux travaux scientifiques internationaux, l’auteur démontre que la communication sur le développement durable, loin de relégitimer la place de l’entreprise, engendre des effets pervers qui vont bien au-delà des simples attaques en greenwashing.

Table des matières

Introduction

La communication au cœur du développement durable
Chapitre premier. La communication est le quatrième pilier du développement durable
Les cinq modèles d’interaction
La communication, composante spécifique du développement durable
La disparition des publics
Chapitre II. L’intégration dans l’espace public
L’émergence de l’expression
Durable ou soutenable ?
Chapitre III. La dimension tactique du développement durable
L’intérêt pour la légitimité de l’entreprise
L’intérêt pour la communication de l’entreprise
Un éventail de carrière en extension

L’impossible communication sur le développement durable
Chapitre premier. La valorisation de l’image
La survalorisation de l’image
Le plus petit dénominateur commun
Chapitre II. Une communication en échec
Le développement durable ne crée pas l’image
Des résultats peu conformes
Une communication aux objectifs non avoués
Une communication qui se trompe de combat
Une communication aux messages involontaires

Une communication qui génère sa propre contestation
Chapitre premier. Une communication externe en boomerang
Une communication qui réduit la confiance
Une communication qui aggrave les crises
Une communication qui génère son opposition
Chapitre II. Une communication interne schizophrène
Une communication interne décalée
Une communication interne schizophrène

La communication durable
Chapitre premier. Slow PR
Le principe de responsabilité
Une communication humble
Une communication holistique
Une communication participative
Slow PR
La transparence communicationnelle
Une communication de modération
Chapitre II. La communication à l’épreuve du développement durable
Pour en finir avec la vision classique
L’évolution de la pensée communicationnelle
Communiquer à l’heure du changement climatique
Pour une conception éco-systémique

Conclusion

Bibliographie

communication-environnement.jpg

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

3 + cinq =