Communiquer (pour une consommation) responsable

124

Attention, tempête dans le bocal des communicants qui veulent faire leur métier autrement. D’un côté le collectif des publicitaires éco-socio-innovants qui se transforme en « Association pour une communication plus responsable ». De l’autre, le collectif AdWiser qui lance sa plateforme « Communiquer pour une consommation responsable ». Tout cela va dans le même bon sens, mais les communicants classiques vont-ils s’y retrouver ? À suivre !

arton720
L’association pour une communication plus responsable

Le « mouvement » des Publicitaires éco-socio-innovants est désormais organisé en association loi 1901 dont la première mission est de « protéger la communication contre elle-même ». Pour en savoir plus : collectifcomresponsable.fr.
Changer, en profondeur, ses pratiques et son modèle économique pour les rendre compatibles avec la transition écologique, digitale et sociétale de l’économie.
« L’Association pour une communication plus responsable » comble en effet un vide que les organisations professionnelles actuelles ne sont pas en mesure de combler.
Sauveur Fernandez, président de l’association, déclare : « En cette période pré-électorale, nous espérons que la question de la consommation, et donc de la responsabilité sociétale et environnementale de l’entreprise, sera au cœur de la discussion. Nous souhaitons interpeller les politiques et l’opinion sur le rôle d’accélérateur ou de ralentisseur que pourrait avoir la communication sur la transformation de notre société.
Parce que l’association a à cœur de proposer des alternatives et des solutions concrètes, elle a également pour objet :

  • La diffusion de la méthode « Les 4 piliers & les 3 principes de la communication responsable » déjà mise en pratique par les agences membres.
  • La promotion de pratiques de communications plus responsables (Manifeste, participation aux travaux sur l’application d’ISO26000 aux métiers de la communication, actions de communication avec les instances de la profession et de la société civile…).
  • L’organisation de moments d’échanges communautaires (barcamps ou anti-conférences, séminaires, twitconférences…).

 

La plateforme Adwiser « Communiquer pour une consommation responsable »

Le collectif AdWiser propose aux communicants de France et de Navarre de lire et de réagir à « 28 propositions joyeuses et durables pour le monde d’après ». Pour en savoir plus : www.blog-adwiser.com/….
Après avoir beaucoup travaillé, depuis sa création, contre le greenwashing et pour l’éco-conception de la communication, il nous a semblé urgent de changer de braquet !

Lutter contre le greenwashing, c’est bien, ne faire que ça, c’est se tromper d’époque. C’est se concentrer uniquement sur les 5% de publicités qui parlent d’environnement et se désintéresser des 95% restant.

Le cœur du sujet maintenant, c’est comment changer la consommation. Massivement, pas à la marge. Pas en s’occupant seulement des écolos-bobos qui veulent consommer du bio, mais en adressant l’ensemble de nos publics.

C’est un territoire de conquête et de développement. Une réinvention de nos métiers que nous soyons annonceurs ou en agences. Il s’agit de changer l’imaginaire de la consommation et de modifier nos pratiques : une paille !

Chez Adwiser, on ne prétend pas avoir de réponses toutes faites mais contribuer à la réinvention de nos métiers. Pour y trouver du plaisir en étant du côté des gentils 😉

Notre objectif n’est ni de condamner, ni de culpabiliser. Il est de dire « les gars, pensez-y 2 mn, acceptez de fonctionner différemment, il y a tellement d’intelligence, d’innovation et de création de valeur à la clef ». C’est le coeur de nos métiers.

Notre but sera atteint si tous les communicants s’en saisissent, s’ils nous prennent au mot, s’ils mettent certaines de nos pistes en application, s’ils nous en proposent d’autres.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

3 × deux =