Le crocodile laisse (ponctuellement) sa place sur les polos Lacoste

1273

Lacoste a lancé une collection de polos en édition limitée où des espèces en voie d’extinction ont pris la place du crocodile. En partenariat avec l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature.

A l’occasion de la Fashion Week, Lacoste a lancé le 28 février une collection de 1775 polos en édition limitée où des espèces en voie d’extinction prennent la place du crocodile.

Pour chaque espèce, la quantité de polos produits correspond au nombre d’animaux recensés dans la nature : : Marsouin du golfe de Californie (30), Tortue Batagur de Birmanie (40), Lepilemur Septentrional (50), Rhinoceros de la Sonde (67), Gibbon de Cao-vit (150), Perroquet Kakapo (157), Condor de Californie (231), Saola (250) et Tigre de Sumatra (350).

Les polos ont été vendus très rapidement (collection épuisée). Il était précisé « En achetant un polo, vous contribuez à aider l’UICN et Lacoste dans ce combat pour la conservation de la nature à travers le monde. » Mais la marque n’indique pas le montant qui est reversé à l’UICN pour chaque vente. Cela sème le doute sur la réalité de l’engagement de la marque et sur la nature du partenariat avec l’ONG.

Par ailleurs, sur le site de Lacoste, il faut aller dans la rubrique « Engagements » en pied de page pour accéder à une présentation de la démarche RSE, qui comporte un volet biodiversité. On y apprend que « Lacoste contribue à la protection de la biodiversité de la planète en s’impliquant dans la sauvegarde des crocodiles, des alligators, des caïmans et des gavials ainsi que dans la protection et la restauration des écosystèmes dans lesquels vivent ces animaux ».

L’UICN n’est pas citée. Ni les autres espèces en danger. Dommage. On comprend alors que cette opération « Save our species » est davantage un coup de com plutôt qu’un partenariat de long terme. 

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

huit − trois =