#duvraipasduvert, campagne anti-greenwashing

1037

WeDressFair est un site e-commerce et une boutique à Lyon, spécialisée dans les marques de mode éthique « qui placent le respect des travailleurs et de l’environnement au centre de leurs préoccupations ».

C’est aussi une entreprise engagée : principes de l’économie sociale et solidaire, alimentation en énergie verte, actions pour limiter l’impact du packaging et des livraisons… Sur leur site web, vous remarquerez la mention « Notre point d’amélioration » sur chaque axe d’engagement (pratique encore trop rare, selon moi le signe d’une posture réellement responsable).

Leur dernière action à l’occasion de l’événement Fashion Revolution : une campagne anti-greenwashing #duvraipasduvert. Les visuels détournent des messages publicitaires dans le secteur de la mode et dénoncent le décalage trop fréquent entre les actes et les slogans.

  • Cette salopette est produite dans des conditions inhumaines, pour un salaire dérisoire. Mais c’est écrit en vert.
  • Le coton de cette robe est un OGM, nourri aux pesticides et coloré avec des produits toxiques.
  • Ce bonnet est un mélange de coton-pesticide et de polyester-pétrole. Mais nous reversons 1% de nos bénéfices à une association.
  • Ces lunettes surproduites sont vendues à un prix dérisoires pour inciter à la consommation. Mais elles sont « dessinées en France avec amour ».

Plusieurs enjeux sont abordés : impacts environnementaux et sanitaires, conditions sociales de fabrication, incitation à la surconsommation, mécénat trompeur…

« Le possible changement des habitudes de consommation provoqué par cette crise sera-t-il le terreau des discours “green”, peu suivis d’actions concrètes ? Nous lançons cette campagne anti-greenwashing, pour éviter que “le jour d’après” ressemble trop à “celui d’avant”…. sous la pression croissante de la “relance de la machine”. »

La marque lance aussi un appel à témoignages pour « montrer aux marques que leurs consommateurs ne sont pas dupes, et qu’ils rejettent ces pratiques, en collectant les témoignages de leur frustration ».

Merci à Elodie Bèke pour son post LinkedIn qui m’a permis de repérer cette belle campagne.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

neuf + 15 =