Enercoop vous dévoile ce qui se cache derrière la prise électrique

2756

Avec sa campagne #DerrièreLaPrise, Enercoop invite les consommateurs à découvrir ce qui se cache derrière les prises électriques de nos logements. Une campagne pertinente qui valorise l’engagement aux multiples facettes de cet acteur de la transition énergétique et démocratique.

Enercoop lance #DerrièreLaPrise

En France, Enercoop est le seul fournisseur d’électricité sous statut coopératif à proposer une offre 100 % renouvelable en contrats directs avec des producteurs locaux. Il compte aujourd’hui plus de 50 000 clients particuliers et professionnels.

Bien au-delà de la promotion d’une simple d’offre d’électricité verte (cf. ci-après les cas EDF et Engie), la campagne #DerrièreLaPrise vise à valoriser un projet ambitieux, un « projet de société, plus écologique, humain et local ».

Les films et les affiches « manifestes » mettent ainsi en avant ce qui se cache derrière la prise de votre télé, de votre ordinateur ou de votre réfrigérateur, si vous décidez de choisir Enercoop comme fournisseur d’électricité :

  • des producteurs locaux,
  • des équipes à taille humaine,
  • 27 000 sociétaires,
  • un moyen simple d’agir concrètement,
  • 10 coopératives régionales,
  • le financement des énergies renouvelables.

Pour en savoir plus sur cette campagne, consultez le site dédié ou suivez les conversations autour du hashtag #DerrièreLaPrise.

Enercoop - Derrière la prise

Comparaison avec les récentes campagnes EDF et Engie

Il est intéressant de mettre en relief la campagne Enercoop avec celles des deux poids-lourds du secteur : EDF (actuellement en affichage) et Engie (diffusée à l’automne 2016). Ces deux entreprises sont clairement du côté des « énergies conventionnelles : nucléaire, pétrole, gaz, charbon… avec leurs cortèges de dégâts » (extrait de la vidéo Enercoop).

Avec la montée des préoccupations environnementales dans la société, elles sont contraintes de proposer une offre d’électricité verte et de la faire connaître aux consommateurs. Cela passe par de coûteuses campagnes publicitaires. Mais elles n’ont pas grand chose à raconter. En effet, « injecter sur le réseau l’équivalent de la consommation du client en électricité d’origine renouvelable » n’est pas très parlant ni attractif. Alors leurs campagnes reposent sur un humour douteux :

  • EDF : « qu’est-ce qui est vert et qui fait des trous le week-end ? » ou encore « qu’est-ce qui est vert et qui joue du tambour ? »
  • ENGIE : « ne pas choisir l’électricité verte quand c’est au même prix, c’est comme dire : les espèces en voie d’extinction, pas grave, on en trouvera d’autres » ou « le réchauffement climatique : 2 degrés, c’est que dalle ».

Campagne EDF 2017 Campagne ENGIE 2016

Communication responsable

Pour conclure, du fait de son engagement profond et sur plusieurs facettes, Enercoop peut appuyer sa campagne sur différents arguments, qui auront davantage de chances de convaincre des publics variés. Nous avons ici la démonstration qu’il est plus facile de communiquer un projet global porté par toute une organisation et ses parties prenantes, que de faire la pub d’une simple offre commerciale. Dit autrement, la campagne #DerrièreLaPrise est un bel exemple de communication responsable.

 

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

onze + douze =