Greenpeace met la pression sur les banques

188

Deux mois après la catastrophe de Fukushima et le jour même de l’assemblée générale de BNP Paribas et de la présentation de la stratégie d’HSBC (Strategy Day), Greenpeace International dénonce « les investissements radioactifs » de ces banques.

Le 11 mai, Greenpeace international a envoyé le message suivant à tous ses « amis » : « Aidez nous à encourager les banques comme BNP Paribas et HSBC à retenir les leçons de Fukushima et à investir dans des énergies sûres et soutenables en écrivant aux dirigeants de ces banques internationales et en leur demandant de nous aider à arrêter un projet nucléaire en Inde, très risqué et inutile ».

L’ONG fait référence au projet d’implantation de deux centrales nucléaires de type EPR, à Jaïtapur, à l’ouest de l’Inde, zone à risque sismique.

Pour envoyer un message et accéder à l’argumentaire complet de la campagne, rendez-vous sur le site : http://www.greenpeace.org/international/en/campaigns/nuclear/stop-radioactive-investment/Help-stop-the-next-Fukushima-disaster.

greenpeace.jpg

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

8 − trois =