L’avenir pour énergie : Areva sort de son silence

200

Trois ans après Fukushima, Areva reprend la parole pour « positionner Areva comme acteur incontournable dans la transition énergétique » avec une communication qui se veut « factuelle, authentique et fidèle à [ses] métiers ». Un exercice délicat.

Rappelez-vous, c’était en 2011, le géant de l’énergie nucléaire Areva nous présentait son « épopée de l’énergie », campagne retirée en vitesse à cause de la catastrophe de Fukushima. Depuis, silence radio.

Jusqu’à aujourd’hui. Le groupe reprend la parole à travers une série de cinq visuels signés Havas Paris qui mettent en scène « les grands chantiers et projets du groupe : l’emploi, la sûreté, les énergies renouvelables, l’innovation et le développement international ».

« Dotée d’une nouvelle signature, « L’avenir pour énergie », cette campagne a pour but de positionner Areva comme acteur incontournable dans la transition énergétique qui s’annonce. » peut-on lire dans la newsletter Stratégies du 15 octobre.

Sur le site web du groupe, le directeur de la communication explique :
« Avec cette première prise de parole publicitaire depuis trois ans, nous souhaitons donner des preuves concrètes de la contribution d’AREVA au modèle énergétique de demain, valoriser notre industrie aux yeux de nos concitoyens, montrer la réalité des métiers et des expertises de nos collaborateurs. Notre communication est factuelle, authentique et fidèle à nos métiers. »

Alors, que vous inspire cette campagne ? Un poids-lourd de l’énergie nucléaire peut-il se présenter comme un véritable et sincère « acteur de la transition énergétique » ?

Areva - L'avenir pour énergie - Emploi
Areva - L'avenir pour énergie - Sûreté
Areva - L'avenir pour énergie - Énergies renouvelables
Areva - L'avenir pour énergie - Innovation
Areva - L'avenir pour énergie - Développement international

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

seize + 13 =