Le jambon zéro nitrite

162

Alors qu’une pétition en ligne « pour une alimentation sans nitrites ajoutés » vient d’être lancée par un collectif, je salue la démarche anticipative de Fleury Michon, qui commercialise depuis quelques semaines un « jambon zéro nitrite » et qui fait des efforts de pédagogie sur le packaging.

Le 20 novembre 2019, foodwatch, Yuka et la Ligue contre le cancer s’associent pour exiger une alimentation sans nitrites ajoutés et lancent une pétition en ligne.

« Particulièrement utilisés dans les viandes transformées comme la charcuterie industrielle […] Les nitrites et nitrates ajoutés présentent un danger pour la santé […] Lorsqu’on les ingère, ils peuvent contribuer à la formation de composés cancérogènes dans notre estomac. »

Et il y a quelques semaines, j’avais repéré ce « jambon zéro nitrite » de la maque Fleury Michon. C’était un des rares produits du rayon (voire le seul) ne comportant pas de nitrites ajoutés. Et j’ai notamment remarqué, et apprécié, le discours pédagogique sur le packaging :

  • « La preuve, il a une couleur naturelle de viande de porc cuite »
  • « Il se conserve moins longtemps et se consomme dès ouverture car il est sans conservateur »

Il convient en effet de rassurer le consommateur quant-à la couleur des tranches de jambon (le jambon avec nitrites est rosé, celui-ci tire vers le brun, mais c’est sa couleur naturelle). Il faut aussi justifier pourquoi la date limite de consommation est plus rapprochée et insister sur la nécessité de consommer toutes les tranches dès l’ouverture.

La marque Fleury Michon a su écouter les signaux faibles, anticiper la pression médiatique exercée par les ONG et l’évolution probable de la réglementation. De surcroît, la communication sur le packaging me semble tout à fait pertinente pour accompagner les consommateurs. Reste à savoir si ces derniers suivront le mouvement et si la marque pourra basculer l’ensemble de sa production vers des produits sans nitrites ajoutés. À suivre.

La pétition en ligne anti-nitrites lancée par Foodwatch, Yuka et la Ligue contre le cancer
La face avant du packaging du « jambon sans nitrite » Fleury Michon
La face arrière du packaging du jambon sans nitrite Fleury Michon

Pour compléter cet article, voici le visuel de la campagne déployée en affichage national et en social média depuis le 20 novembre et visible jusqu’à la fin de l’année.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

dix-huit + dix-huit =