Le marquage publicitaire sur les camions de livraison

563

Face aux enjeux environnementaux toujours plus pressants (climat, qualité de l’air, biodiversité…), les acteurs du transport routier de marchandises investissent dans des technologies plus propres pour réduire leurs impacts. Et ils sont nombreux à afficher leurs engagements sur leurs camions et camionnettes, de manière parfois maladroite ou carrément abusive.

Voici quelques exemples (les visuels sont en bas de l’article) :

  • DHL « Ce véhicule est écologique, il protège l’environnement » avec une grande feuille verte sur le flanc du véhicule
  • DPD « Véhicule 100% électrique zéro émission » avec des feuilles et branches et l’arrière de couleur verte
  • ELD « Pour le bien de notre planète, je roule 100% biométhane » avec le dessin de la Terre et la mention « 95% de réduction de CO2 »
  • Greenway « Livrer n’est pas polluer » avec un camion quasiment tout vert
  • Leroy Merlin « Vert à l’extérieur mais aussi à l’intérieur » « Je roule au gaz naturel. Zéro émissions de particules fines et moins de CO² (sic) », le camion à moitié de couleur verte, avec quelques feuilles sur le côté
  • OrlyGel « Notre engagement : réduire les nuisances sonores » avec parfois la mention complémentaire « et les émissions de CO2 » sur une photo de banquise et d’ours polaire
  • Staf « La livraison éco-responsable » « Environnement préservé » « Je roule au gaz naturel » avec des camions décorés d’images de la Terre, de paysages naturels, d’animaux sauvages…

Ces marquages ne respectent pas les règles déontologiques qui s’appliquent aux publicités environnementales, en particulier sur les plans de la proportionnalité des messages (point 2 de la recommandation DD), du vocabulaire (point 6) et de la présentation visuelle (point 7).

Mais peuvent-ils être considérés comme des « publicités » ? Par exemple, les mentions portées sur le packaging d’un produit ne le sont pas. Pour le savoir, j’ai déposé plainte auprès du JDP relativement aux visuels DHL et DPD. Nous verrons si ma plainte est recevable…

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

sept − deux =