Le nouveau responsable du développement durable : c’est vous !

344

Quand le développement durable est enfermé dans une direction du même nom, comment impliquer l’ensemble des salariés à la démarche RSE ? Unilever Australie a trouvé la solution : faire de chaque employé le responsable développement durable. Action symbolique mais bigrement valorisante et motivante.

L’une des clefs du succès d’une démarche de responsabilité sociétale réside dans l’implication de tous les salariés, de manière transversale et dans la durée. Ce n’est pas chose facile ! Très souvent, la thématique du développement durable se retrouve enfermée dans une direction éponyme. Trop souvent, les actions sont lancées « d’en haut », sans concertation ni relai sur le terrain. Alors, les salariés jugent que le DD est plutôt une bonne idée mais se sentent dépossédés des enjeux : ça ne concerne pas leur département, ça se joue à un autre niveau…

Pour contrer ce sentiment et pour dynamiser la démarche RSE d’Unilever intitulée « Sustainable Living Plan», l’agence australienne Republic of Everyone, spécialisée en communication RSE, a eu une brillante idée : et si chaque employé(e) recevait le titre de Responsable du développement durable ?

Ainsi, lors de leur arrivée au travail le 20 septembre 2011, chaque employé(e) a trouvé, sur son bureau, un petit paquet de cartes de visites nominatives titrées « Responsable du développement durable » ainsi qu’un manuel présentant les enjeux RSE de l’entreprise et les missions propres à cette fonction. En complément, une campagne d’affichage mettant en scène ces nouveaux responsables du DD a été lancée et des ateliers de travail ont été organisés.

Tout simplement génial, non ?

Unilever_cards.jpg
Unilever_job-manual.jpg
Unilever_poster1.jpg
Unilever_poster2.jpg
Unilever_poster3.jpg

Source : www.sustainabilityconversations.com/…

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

15 − un =