Les accros du bio n’ont que des amis animaux

159

Dans sa dernière campagne pub, E.Leclerc trouve rigolo de se moquer des écolos : ils se comportent comme des bêtes et n’ont pas d’amis.

« Avant, les accros du bio, ils n’avaient que des amis animaux. Et le bio c’était souvent trop cher pour inviter des amis. Mais maintenant, on a la marque Bio Village de Marque Repère : 250 produits bio et tellement pas chers que tous les jours on peut en manger. Enfin du bio hein, pas des amis. C’est bio les amis. ».

Dommage, ce type de campagne de dénigrement avait quasiment disparus des écrans (dixit le bilan ARPP-ADEME 2011). Un exemple caractéristique était cette publicité Volkswagen.

Cela appelle deux questions :

  • Comment cette campagne a-t-elle pu passer entre les mailles des filets de l’autorégulation ? Rappelons la recommandation n°9/2 développement durable de l’ARPP : « La publicité ne doit pas discréditer les principes et objectifs, non plus que les conseils ou solutions, communément admis en matière de développement durable. »
  • Pourquoi un tel annonceur et son agence Australie sont-ils toujours aussi hermétiques aux principes et enjeux de la communication responsable ? Les études (comme « humour et DD »), guides (comme celui de l’ADEME) et formations (comme celle-ci, toute récente) sur le sujet sont pourtant nombreux.

_leclerc-bio1.jpg
_leclerc-bio2.jpg

Source : Newsletter Stratégies du 26/03/2013

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

deux × un =