Médias, environnement et DD au CELSA

176

Mercredi 4 avril  – 14 h–18 h au Celsa
77 rue de Villiers 92200 Neuilly sur Seine

Le Celsa, à l’initiative de Nicole d’Almeida, organise chaque année une journée d’étude dans le cadre de la  Semaine du Développement Durable. La cinquième édition de ce travail au long cours se déroulera au Celsa le mercredi 4 avril prochain et étudiera comment les médias traitent de l’environnement et du développement durable.

Différents problèmes vont retenir ici notre attention :

  • L’environnement entre agenda médiatique et agenda social. Depuis quand les médias parlent-ils d’environnement c’est-à-dire depuis quand existent et comment sont nommées les rubriques consacrées à ce sujet ? Comment sont-elles nées ? Que recouvrent-elles ?Quels sont les médias qui lui sont consacrés ? Presse écrite, audiovisuelle, radio, quelle est la place spécifique d’Internet dans la médiatisation de la question environnementale ?
  • L’environnement dans la formation et l’information des journalistes. Comment sont nées les associations de journalistes pour l’environnement ? A quelles préoccupations répondent-elles ? Quelles sont leurs préoccupations aujourd’hui ? Leurs missions ? Leurs objectifs et avec quels moyens ? Qu’est-ce qu’un « journaliste spécialisé en environnement » ? Où se forme-t-il, comment ? Comment travaille-t-il ?
  • L’environnement entre déontologie et réglementation ? Y a-t-il incitation, contrainte, sanction ? Quelles sont les obligations environnementales des médias en tant qu’entreprises ? Quelles sont les cibles, les publics des sujets environnementaux délivrés par les médias audio, écrits, radio ?
  • Les thèmes préférés : Qu’est-ce qui est le plus médiatique dans l’environnement ? Qu’est-ce qui l’est le moins ? Pourquoi ? Qu’est-ce qui est le plus « médiatisable », pourquoi et comment ?
  • Médiatisation, vulgarisation, éducation : place et figure des questions d’environnement au sein des médias généralistes ? Quels registres de discours ? Quel type d’énonciateur et quelle anticipation du récepteur ? La figure de l’expert, celle du profane et du politique en question.

> Programme

Nicole d’Almeida
Professeur des Universités,Celsa – Paris Sorbonne (Paris IV)
Introduction et animation

Alice Audouin
Responsable du développement durable – Havas Media France
Le développement durable dans le choix média

Véronique Burteaux
Responsable des Relations presse – ADEME
Évolution des relations entre l’Ademe et les journalistes entre 2004 et 2006

Céline Espuny
Doctorante CELSA, sous la direction de Nicole d’Almeida
Le protocole Reach dans les médias en France

Teddy Follenfant
Journaliste – Consultant
L’environnement comme rubrique au sein des médias

Céline Hervé-Bazin
Doctorante CELSA, sous la direction de Nicole d’Almeida
L’eau, une ingérence internationale impossible face à l’ingérance médiatique.

Mathieu Jahnich
Service de la Recherche et de la Prospective – MEDD
Le thème de la pollution de l’air dans les médias

Béatrice Jalenques-Vigouroux
Ater au Celsa
Le développement durable entre loi et déontologie au sein des médias

Julien Louis
Doctorant CELSA, sous la direction de Nicole d’Almeida
Le traitement médiatique du risque

Marie Piquemal
Étudiante en journalisme, Master 1, CELSA
Le traitement de l’environnement dans le Midi Libre

Claude-Marie Vadrot
Grand reporter, Délégué général de la JNE et Chargé de cours – Université Paris 8
Il ne faut pas confondre information et communication

> Contacts :

Nicole d’Almeida et Béatrice Jalenques-Vigouroux – 01 46 43 76 76 

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

cinq × 3 =