Mégane Forestier : transparence, clarté, accessibilité et réalité dans nos communications

250

Dans ce nouvel épisode du cycle de témoignages « La #comresponsable en action », j’ai le plaisir de recevoir Mégane Forestier, chargée de communication digitale chez Arcadie, une entreprise qui propose des épices, aides culinaires et plantes aromatiques bio et équitable sous les marques Cook et Herbier de France.

Extraits : « J’ai la chance d’être au sein d’une entreprise engagée depuis qu’elle existe. Arcadie est labellisée BioED, AB, EuroFeuille, Demeter et BioPartenaire. En interne, nous travaillons chaque jour pour faire rayonner notre raison d’être. Le service communication ne fait pas défaut. Nous avons une exigence de transparence, de clarté, d’accessibilité et de réalité dans nos communications. Ainsi, nous parlons de nos erreurs, de nos marges de progressions, nous valorisons ne produits dans leur réalité : nous ne garantissons pas 0% de pesticides, ce n’est pas vrai. Nous utilisons les mots justes, sans langue de bois. » « C’est un challenge que de trouver un juste milieu entre la promotion de nos marques et produits ET la clarté/transparence inhérente à la communication responsable. » « La communication responsable est une partie de la RSE, pas son faire-valoir. »

Bonjour Mégane, en quelques lignes, pouvez-vous décrire votre parcours et la fonction que vous occupez actuellement ?  

J’ai suivi une formation entièrement orientée vers la communication digitale. Il n’y avait alors aucun cours sur l’éthique, la déontologie et la communication responsable. Je me suis très rapidement mise à mon compte, et j’ai fini par me lasser de cette situation, qui n’était plus compatible avec ma vie de famille et mes ambitions professionnelles.

À quel moment avez-vous « basculé » dans une approche plus responsable de votre métier ? Savez-vous ce qui a provoqué votre prise de conscience ?

C’est en étant à mon compte, au fil de mes expériences clients, que je me suis rendue compte que quelque chose clochait. Mon travail n’était pas aligné avec mes valeurs personnelles. Je me sentais une responsabilité quant au monde d’ultra-consommation dans lequel nous vivions. J’ai décidé de changer cela. Le moment a été celui où je suis devenue maman. Je voulais offrir autre chose à mon enfant, un monde plus responsable.

Concrètement, comment se traduit votre engagement dans votre activité au quotidien ? Avez-vous le sentiment de faire un métier différent d’avant/des autres ?

J’ai la chance d’être au sein d’une entreprise engagée depuis qu’elle existe. Arcadie est labellisée BioED, AB, EuroFeuille, Demeter et BioPartenaire. En interne, nous travaillons chaque jour pour faire rayonner notre raison d’être. Le service communication ne fait pas défaut. Nous avons une exigence de transparence, de clarté, d’accessibilité et de réalité dans nos communications. Ainsi, nous parlons de nos erreurs, de nos marges de progressions, nous valorisons ne produits dans leur réalité : nous ne garantissons pas 0% de pesticides, ce n’est pas vrai. Nous utilisons les mots justes, sans langue de bois.

Quelles sont les principales difficultés que vous rencontrez ? Y a-t-il des idées reçues contre lesquelles vous devez lutter ?

Il y a des difficultés, des obstacles à passer. La transparence et la clarté ne sont pas l’ADN de ma formation ni de tout ce que j’ai fait jusqu’à présent. C’est un challenge que de trouver un juste milieu entre la promotion de nos marques et produits ET la clarté/transparence inhérente à la communication responsable.

À cela s’ajoute les particularités de ma fonction : communication digitale. Je travaille donc au quotidien avec les réseaux sociaux. Or, ils souffrent d’une très mauvaise image et cela peut se ressentir parmi certains de mes collaborateurs. Je fais donc un effort pédagogique pour leur expliquer parfois qu’ils ne sont pas le mal incarnés et qu’on peut les utiliser de manière responsable.

À l’opposé, quelles sont les satisfactions que vous trouvez dans votre activité ? Où puisez-vous votre énergie ? Est-ce que vous aimez votre travail/activité et pourquoi ?

Je mets mes compétences au service d’une entreprise qui a du sens, avec laquelle je partage les valeurs. Je travaille avec des personnes qui partagent ma vision de la communication, et avec lesquelles je peux parler de mes difficultés et de mes doutes. Donc oui, je m’épanouis car toutes les conditions sont réunies pour m’y aider : management, axes de communication, etc.

Pouvez-vous nous présenter un ou deux projets/réalisations dont vous êtes particulièrement fière ?

Le site internet éco-conçu : nous avons réussi à trouver le juste équilibre entre ce que nous voulions en termes de communication, une bonne ergonomie et une pollution numérique restreinte. www.arcadie.fr

Actuellement, nous travaillons sur une charte de communication responsable. Ce sera un guide nous permettant de trancher sur certaines questions qui posent débat aujourd’hui au sein d’Arcadie : un ou deux comptes Instagram, axes de communication, etc. La 1ère version est en cours d’élaboration. C’est un document très important pour acter, communication en externe, nos engagements. Nous devrons nous y tenir une fois que ce sera rendu public.

Pour terminer, avez-vous un conseil à donner ou une idée force à transmettre aux lecteurs de ce blog ?

Ce qui compte, c’est le chemin parcouru, la volonté de faire les choses bien et la certitude d’être droit dans ses bottes lorsque l’on prend une décision.

On peut se tromper, ne pas être suffisamment clair et transparent, mais si on est sûr que les mots employés sont justes, il n’y a aucune raison de s’en vouloir. Tout est rattrapable, tout est modifiable.

L’essentiel c’est d’avoir la force de ses convictions, d’être certains de les respecter. C’est beaucoup plus facile lorsqu’on travaille au sein d’une entreprise qui a initié cette démarche-là globalement. La communication responsable est une partie de la RSE, pas son faire-valoir.  

Pour suivre l’actualité de Mégane, connectez-vous à son compte LinkedIn.

Appel à témoignages

Si vous êtes engagé·e en faveur d’une communication plus responsable comme Mégane et que vous souhaitez partager votre expérience et votre point de vue, contactez-moi sur LinkedIn. Votre témoignage viendra enrichir la rubrique « La #comresponsable en action » du blog Sircome.fr.

Master Class Communication responsable

Pour accompagner les professionnels de la communication, du privé, du public et du secteur non-marchand, Thierry Libaert et moi-même lançons un format original de formation et d’échanges : la « Master Class Communication responsable ».

La communication responsable est une communication plus sensible aux enjeux écologiques, davantage à l’écoute des habitants de notre planète, une communication qui s’interroge autant sur sa manière de délivrer ses messages qu’à leur contenu, une communication qui intègre également la notion d’urgence.

Vous souhaitez vous lancer ou progresser en communication responsable, la Master Class est faite pour vous 🙂 Découvrez le programme et les dates des prochaines sessions.

                          

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

cinq × 2 =