Osez la compensation carbone

2669

Dans un post sponsorisé sur Twitter, le Groupe Total fait la promotion de la compensation carbone des voyages en avion.

  • Le slogan : « Osez la compensation carbone ».
  • Le texte d’accompagnement du visuel : « Voyager en avion devient de plus en plus un plaisir coupable. Découvrez nos astuces pour compenser vos voyages. »

Le lien commercial renvoie vers un article publié sur Switch — le « média de la transition énergétique » lancé tout récemment par le groupe pétrolier — qui donne des conseils pour « faire atterrir ses émissions de CO2 ».

Ce post sponsorisé est l’occasion de tester la nouvelle recommandation Développement durable de l’ARPP, entrée en vigueur le 1er août. En effet, cette publicité contrevient selon moi à deux points :

1 – Impacts éco-citoyens / 1.1 – La publicité doit proscrire toute représentation susceptible de banaliser, ou de valoriser des pratiques ou idées contraires aux objectifs du développement durable.

Les recommandations de l’Agence de la transition écologique (ADEME) sont « d’éviter et de réduire ses émissions, selon le principe de séquencement éviter – réduire – compenser. » Cette publicité propose uniquement de compenser les émissions, sans mentionner les étapes préalables d’éviter les déplacements en avion (renoncer à certains voyages) et de réduire les émissions (choisir une destination plus proche et préférer le train, choisir une compagnie moins émettrice…).

Dans l’article qui est proposé en lien, il faut attendre le 2nd paragraphe pour que le principe d’évitement et de réduction des émissions soit évoqué. Le chapeau de l’article positionne clairement la compensation comme un levier permettant de continuer à se déplacer en avion, sans culpabiliser. Le sous-titre « Compenser n’est pas tromper » fait l’apologie de la compensation. Le message publicitaire va donc à l’encontre des objectifs du DD.

4 – Clarté du message / 4.1 L’annonceur doit indiquer dans la publicité en quoi ses activités ou ses produits présentent les qualités revendiquées.

J’estime que le message n’est pas clair du tout. Que propose Total ? Un service de compensation carbone des vols en avion à travers leur propre programme de neutralité carbone ? Le Groupe Total est-il lié aux acteurs (Goodplanet, Myclimate, Reforest’Action, Rainforest Trust…) qui sont cités dans l’article vers lequel pointe la publicité ?

En conclusion, cette publicité exploite un argument écologique sans respecter les règles déontologiques fixées par la profession et devrait être sanctionnée par le Jury de Déontologie Publicitaire. Je vais déposer plainte et je vous tiendrai au courant de leur décision.

Le tweet sponsorisé diffusé par Total
Un tweet posté sur leur timeline mais rapidement supprimé
Le chapeau de l’article publié sur Switch (by Total) et dont voici la version PDF.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

5 − 1 =