Sans les océans, manger serait la mer à boire

154

« Sur Terre, c’est la mer qui contrôle le ciel », « Dans la mer, ce n’est pas le courant qui manque », « 90 % des êtres vivants sur Terre ne sont pas des terriens ». Ces slogans sont tirés de la campagne d’affichage de la Fondation Maud Fontenoy. Belle opération qui gagnerait à être mieux connue.

Voici la première campagne d’affichage d’envergure de la Fondation Maud Fontenoy. À travers des visuels simples et des slogans biens trouvés, un ton positif réjouissant, la campagne souligne les multiples liens entre les Hommes et les océans, soulignant le leitmotiv de la fondation : « L’océan est l’avenir de l’Homme, protégeons-le » :

  • Les océans nourrissent 50 % de la population. Sans les océans, manger serait la mer à boire.
  • Ce sont les océans qui régulent le climat. Sur Terre, c’est la mer qui contrôle le ciel.
  • C’est une réserve d’énergie inépuisable. Dans la mer, ce n’est pas le courant qui manque.
  • Plus de 50 % de notre oxygène vient des océans. Certaines eaux sont très bonnes pour les poumons.
  • Les océans sont une source d’inspiration technologique pour l’Homme. Le requin n’est pas un poisson pilote mais il fait voler les avions.
  • Ils sont à l’origine de traitements contre de nombreuses maladies comme le Sida. Face aux océans, le virus à tête d’oursin fait moins le malin.

Selon la chargée de communication de la Fondation, jointe par téléphone, la campagne a été officiellement lancée le 8 juin, journée mondiale des océans. Les affiches sont visibles depuis début septembre sur les abris-bus de la région parisienne et partout en France, jusqu’à la fin de l’année 2012.

Sur le web, le relai a été fait sur la page Facebook de Maud Fontenoy et celle de la Fondation, pendant l’été. Les affiches sont également décrites en ligne sur une page dédiée.

On peut regretter que cette campagne ne soit pas davantage soutenue via des relations presse et une présence sur le web. Force est de constater que les retombées sont plutôt maigres. Je suis convaincu que les prochaines campagnes seront bien plus médiatisées, comme le lancement du kit pédagogique primaire dans une école élémentaire parisienne, en présence de Maud Fontenoy et de la ministre de l’écologie le 9 octobre prochain.

Enfin, je signale que le partenaire principal de la campagne est la Commission internationale océanographique de l’Unesco et que l’agence ayant conçu les visuels est BETC Euro RSCG.

Campagne d'affichage Fondation Maud Fontenoy
Campagne d'affichage Fondation Maud Fontenoy
Campagne d'affichage Fondation Maud Fontenoy
Campagne d'affichage Fondation Maud Fontenoy
Campagne d'affichage Fondation Maud Fontenoy
Campagne d'affichage Fondation Maud Fontenoy
Campagne d'affichage Fondation Maud Fontenoy

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

treize − huit =