TourCom : une accumulation d’infractions aux règles déontologiques

329

J’ai repéré cette vidéo en vitrine d’une agence de voyages de ma ville, membre du réseau TourCom. Elle cumule plusieurs infractions aux règles déontologiques sur la sécurité et le développement durable.

La vidéo présente plusieurs séquences qui illustrent des moments de détente ou de découverte, entrecoupées de propositions commerciales pour des voyages vers différentes destinations (capitales européennes, outre-mer, Afrique, Asie, etc.) sur des durées variées (week-end, 7 ou 15 jours…).

Cette incitation à des voyages dans des contrées lointaines, avec des déplacements en avion, parfois sur de courtes durées, est regrettable. Ce n’est clairement pas compatible avec les objectifs de réduction des émissions de GES et la lutte contre le changement climatique. Mais ce n’est pas répréhensible (pour l’instant). En revanche, la promotion de comportements contraires aux règles élémentaires de sécurité et au Code de l’Environnement l’est.

Plusieurs séquences ont attiré mon attention :

  • Deux personnes à bord d’une voiture cabriolet. Le passager, une femme, est debout les bras en l’air : elle ne porte pas de ceinture de sécurité. Le conducteur, un homme, lève lui aussi les deux bras en l’air et il n’applique pas les règles élémentaires de sécurité = tenir le volant du véhicule
  • Un 4×4 qui roule sur des dunes de sable, un espace naturel donc
  • Un couple sur un scooter, sans casque ni gants
  • Image d’une moto circulant sur une plage (à proximité du Mont Saint Michel, le plan d’après), au bord de l’eau. De surcroît, le conducteur ne porte pas de casque.

Ces séquences sont en infraction avec diverses recommandations déontologiques de l’ARPP :

  • Recommandation Sécurité : « la communication commerciale ne doit comporter aucune représentation ni aucune description de pratiques potentiellement dangereuses ou de situations où la santé et la sécurité ne sont pas respectées »
  • Recommandation Automobile : la publicité « ne doit pas mettre en scène, dans des conditions normales d’usage, des véhicules en contravention avec les règles du Code de la route ou les impératifs de sécurité »
  • Recommandation Deux-roues à moteur : « Ne pas mettre en scène des deux-roues à moteur en contravention avec les règles du Code de la route, ou les impératifs de sécurité (notamment, les utilisateurs de deux-roues à moteur porteront toujours un casque homologué). »
  • Recommandation développement durable : « La représentation d’un véhicule à moteur sur un espace naturel est interdite. »  

J’ai signalé ces écarts au Jury de déontologie publicitaire. TourCom devrait prochainement revoir sa copie.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

dix-huit − 17 =