Atelier communication responsable UDA

L'Union des Annonceurs (UDA) organise le 17 mai prochain un nouvel atelier communication responsable sur le thème : "L'animation interne de la RSE :...

Vivre dans un monde vivable

Jusqu’à la fin de l’été, France Nature Environnement (FNE) mène campagne autour de « ces plaisirs simples et ces actions quotidiennes menacés par la crise écologique, et que nous pouvons défendre ».

Enercoop vous dévoile ce qui se cache derrière la prise électrique

Avec sa campagne #DerrièreLaPrise, Enercoop invite les consommateurs à découvrir ce qui se cache derrière les prises électriques de nos logements. Une campagne pertinente...

Black Friday : stop à la surconsommation

Pour le jour du Black Friday, alors que la plupart des commerces battent des records de ventes, les dirigeants de Camif.fr ont décidé de...

COP ou pas COP ?

Tel est le défi lancé aux citoyens par la Ville de Paris, en partenariat avec Art of Change 21. Care Game propose à chacun de prendre soin de l’air qu’il respire grâce à des actions accessibles, parfois surprenantes, qui concernent la vie quotidienne : logement, transports, loisirs, consommation, sensibilisation, etc. Alors, COP ou pas COP ?

Castorama et la nature en ville : un bel exemple de...

L'enseigne de décoration et de bricolage s'affiche depuis quelques jours sur les réseaux sociaux comme une marque engagée en faveur de la nature en...

Black Friday : stop à la surconsommation

Pour le jour du Black Friday, alors que la plupart des commerces battent des records de ventes, les dirigeants de Camif.fr ont décidé de...

Le jeu des différences entre deux publicités

Voici deux publicités pour des produits de beauté similaires (lait pour le corps) publiées dans le même magazine, à quelques pages d'intervalle. Ce sont les mêmes visuels, à un détail près : le label. Le premier produit est certifié Cosmébio alors que l'autre arbore un label « fait maison ». On parie que la consommatrice lambda n'y verra que du feu ?

Les mots de l’environnement : stop aux euphémismes

Crise écologique, risque environnemental, pollution et catastrophe sont des mots que l'on emploie et entend souvent. Ils sont pourtant inadéquats, selon Dominique Bourg, pour décrire les perturbations environnementales auxquelles nous sommes confrontés. Bien que douloureuse et déprimante, cette clarification dans le discours est indispensable pour véritablement poser le problème et se donner les moyens de construire des solutions pertinentes.

Articles populaires

Exemples de campagnes RSE inspirantes

Aucune campagne n’est parfaite et il est important à nos yeux de valoriser celles qui vont « dans le bon sens ». Nous avons donc choisi de vous en présenter quelques-unes. Et nous le faisons d’autant plus librement que l’accompagnement stratégique pour ces campagnes n’a pas été réalisé par Sircome !

Campagnes de com pour la COP21

Du 30 novembre au 11 décembre 2015, la France a accueilli les délégations de 195 pays du Monde et organisé les négociations pour un traité mondial sur le climat. Pendant cette période, et parfois bien avant, les campagnes de communication d’entreprises ou d’organisations se sont multipliées. En voici quelques-unes, avec nos commentaires pour vous aider à y voir plus clair.

Enercoop vous dévoile ce qui se cache derrière la prise électrique

Avec sa campagne #DerrièreLaPrise, Enercoop invite les consommateurs à découvrir ce qui se cache derrière les prises électriques de nos logements. Une campagne pertinente...
Orange - E-cleaning days

RSE et communication digitale

La « révolution » numérique soulève de nombreux défis pour les entreprises mais elle ouvre aussi de nouveaux horizons en matière d'échanges avec les...

Les formes de la communication environnementale

La communication environnementale revêt plusieurs formes qui l'apparentent à des types de communication déjà existants. Elle se confond essentiellement avec la communication politique, la communication scientifique, la communication de crise et la communication des risques. Par ses différentes formes, la communication environnementale se présente comme un objet particulièrement complexe. Certains vont plus loin et considèrent que que la communication environnementale consiste en un regard particulier sur les relations homme nature. D'objet de communication, l'environnement devient ainsi cadre de communication. C'est ce qu'avance notamment Jacques Vigneron [[VIGNERON Jacques, FRANCISCO Laurence, La communication environnementale, Economica, Poche environnement, 1996]] pour qui la communication sur l'environnement est profondément autre.